Dans cet article, je vous propose un descriptif rapide des dégâts que peuvent occasionner la mousse, les lichens, les algues et toutes les moisissures présentes sur vos extérieurs. Malheureusement, tout ou presque peut être contaminé par la mousse : toiture, tuile, mur de façade, terrasse, mobilier de jardin, etc.

Comment s’en prémunir et comment éviter les problèmes graves d’infiltration ? Je vous dirai quels produits d’entretien utiliser en cas d’invasion de mousse.

En effet, les produits antimousse n’ont jamais eu autant de succès qu’en ce moment. Cela est dû en partie aux fortes précipitations de ces derniers mois, des températures basses et de l’air chargé en humidité.

Les matériaux contaminés par la mousse

Il y a beaucoup de surfaces sur lesquelles peuvent s’agglutiner les mousses et autres algues verdâtres. Certains matériaux sont plus sensibles à l’acidité des mousses que d’autres.

Les carreaux de béton

Les carreaux de béton ne sont pas inquiétés par les mousses, sauf si les tuiles présentes sur votre toiture ont beaucoup d’ancienneté. Là il y a un risque que la présence de lichens ou de mauvaises herbes crée des bulles comme des centaines de petits trous.

Avec le temps, ces petits trous peuvent devenir des crevasses si aucun traitement d’entretien n’est appliqué sur les parties poreuses. La mousse peut s’incruster dans ces trous et gonfler avec l’humidité, puis écarter les carreaux de béton jusqu’à les fendre en deux.

Ce problème est relativement rare, mais cela peut arriver si vos carreaux de béton ont une dizaine d’années. Pour éviter cela, il sera nécessaire d’appliquer un produit d’entretien antimousse, d’asperger les zones contaminées avec un pulvérisateur puis de laisser le produit agir.

L’antimousse éliminera les mousses et vous pourrez ensuite colmater les petits trous présents dans vos carreaux. Pour cela, il faut ajouter un produit protecteur de type hydrofuge qui va créer une fine pellicule de protection sur le carreau et améliorer son imperméabilité.