Le printemps, un moment idéal pour éliminer les mousses et le lichen

Pendant l’hiver, les mousses et le lichen se sont incrustés partout sur votre terrasse ou sur les murs de la façade de votre maison ; il est primordial de les enlever avant que les dégâts ne soient irréversibles. En effet, le lichen et les mousses prolifèrent rapidement et directement dans le bois de votre terrasse, ces plantes envahissent les fibres du bois et empêchent votre terrasse de respirer. Cela entraîne de nombreuses détériorations, car en plus de ne pas être esthétiques, ces mousses rongent le matériau et engendrent des fissures profondes qui peuvent à terme détruire votre terrasse. Par conséquent, vous devez utiliser de l’antimousse. La première étape consiste à désincruster les lattes en bois de votre terrasse en appliquant un fongicide qui va s’attaquer au lichen et aux mauvaises herbes, puis dans un second temps il est nécessaire d’appliquer une fine couche protectrice avec de l’hydrofuge. Ainsi, votre terrasse sera lavée et protégée durant l’année suivante.

Séparez les mauvaises herbes des bonnes herbes

Une fois que vous aurez fait le ménage et que vous aurez séparé les mauvaises herbes des bonnes herbes, vous pourrez appréhender les choses sous un autre angle. En effet, les mousses, les lichens et autres plantes spontanées ne sont pas toujours néfastes pour votre jardin, elles peuvent aussi avoir des fonctions protectrices naturelles qui vont embellir vos espaces verts et protéger vos plantations. C’est le cas par exemple des lisières le long des haies et des bosquets.

La plupart du temps, il suffit de ne plus tondre les plantes en bordure pour voir pousser des herbes sauvages accompagnées parfois de jolies fleurs colorées. Vous aurez alors une belle prairie fleurie linéaire qui poussera le long des haies et des bosquets. Le rouge-gorge, le troglodyte, le hérisson et les batraciens raffolent de ces coins de prairie qui leur offrent un espace caché des regards. C’est un exemple parmi d’autres de la nécessité parfois de laisser libre cours aux plantes spontanées. L’usage de produits d’entretien fongicides ne doit pas être systématique et doit être réservé exclusivement à votre terrasse ou votre toiture de maison.