Les mousses créent des infiltrations d’eau

Prenons l’exemple des champignons et des mousses présents sur les tuiles d’une toiture, la prolifération des bactéries va rendre poreuses les tuiles et occasionner à long terme des microfissures. Ces petits trous dans les tuiles vont laisser s’infiltrer l’eau et l’humidité avec le risque plus grave d’endommager les combles de la maison.

Dans cette situation, la toiture n’exerce plus sa fonction protectrice qui est censée imperméabiliser l’ensemble de la maison et la protéger des intempéries.

Utilisez un fongicide

C’est pourquoi il est nécessaire d’éliminer les lichens et toutes les formes bactériennes qui rongent les matériaux censés protéger votre maison. L’utilisation d’un fongicide antimousse est la solution la plus adaptée pour nettoyer entièrement votre toiture ou votre terrasse.

Utilisez un grattoir

Vous pouvez bien évidemment recourir à la méthode standard consistant à utiliser une truelle pour gratter les tuiles infectées ou les carreaux de la terrasse.

Cette méthode douce a l’avantage de ne pas endommager vos surfaces extérieures mais cela ne règle pas le problème en profondeur, car les racines seront toujours présentes avec le risque qu’une autre poussée ne voit le jour quelques semaines plus tard.

Autre problème avec la technique du grattoir, celui de laisser des marques d’usure sur les carreaux. Vous pouvez donc utiliser soit un outil en caoutchouc (moins efficace pour enlever les mousses) soit une brosse dure.

Sinon, vous pouvez également utiliser un produit d’entretien fongicide antimousse qui va laver la surface à nettoyer et s’attaquer aux racines logées entre les tuiles. Pour cela, vous devez diluer le produit antimousse dans 1L d’eau puis asperger le liquide sur les parties contaminées.

Normalement, un simple passage de brosse sans frotter fera partir les salissures.

Utilisez un produit d’entretien hydrofuge

Pour parfaire votre entretien, je vous encourage à appliquer derrière le fongicide un produit hydrofuge qui va protéger durablement la surface nettoyée.

Cette protection renforce l’imperméabilité, par exemple de la toiture ou de la terrasse, en créant une fine couche protectrice qui empêche les mauvaises herbes ou les mousses de s’installer.