L'utilité insoupçonnée des mauvaises herbes pour son jardin

Mais parfois ces plantes spontanées que l’on qualifie de « mauvaises herbes » peuvent avoir une utilité pour préserver la faune et la flore de votre jardin. Précédemment, je vous ai encouragé à laisser proliférer ce genre de plantes sur des lisières le long des haies et des bosquets, cela crée une belle prairie de fleurs qui offrent un abri naturel à de petits animaux (oiseaux et grenouilles).

Si vous avez la chance d’avoir des arbres dans votre jardin, vous savez sans doute qu’il est très difficile de gérer le pied des arbres qui est un véritable nid à mauvaises herbes avec des mousses envahissantes qui prolifèrent à une vitesse grand V. La difficulté est d’autant plus grande si vous laissez venir la pelouse jusqu’au ras du tronc. Bref, les coups de tondeuse ne sont pas toujours efficaces alors plutôt que de vous acharner sur le pied des arbres, pensez à pailler, c’est-à-dire à le recouvrir de paille ou de matériaux biodégradables tels que le fumier, le compost, la tourbe ou des copeaux. Cette opération naturelle va permettre de préserver l’humidité du sol au niveau du pied de l’arbre et par conséquent de ne pas laisser trop proliférer les mauvaises herbes, surtout si votre terrasse est à proximité, cela évitera d’avoir à appliquer un fongicide quotidiennement. Parfois il faut savoir combiner des moyens naturels et des produits antimousses pour limiter la prolifération des mauvaises herbes.

Installez des plantes couvre-sol

Autre astuce facile à mettre en place au pied de vos arbres, installez des plantes couvre-sol ou bien laissez carrément pousser l’herbe. Cette mini-prairie pourra être taillée de temps en temps et deviendra peut-être une mini-réserve naturelle utile qui vous évitera des corvées de désherbage. Je vous encourage à couper à environ 10 cm de hauteur au moins une fois par an.