Les blocs de béton surexposés aux attaques de mousse

Les surfaces les plus exposées sont sans doute les carreaux formés par des blocs de béton car ces matériaux évacuent difficilement les eaux stagnantes et n’ont pas la même capacité de filtrer l’humidité que d’autres supports (le bois, la céramique, le marbre, etc).

La conséquence de cette perméabilité est la prolifération des mousses, mais aussi des algues et des lichens qui tentent d’entrer dans les interstices entre les blocs. Plus le taux d’humidité est important et plus le risque de contamination est élevé.

Ces conditions défavorables créent une patine verte qui, en plus d’être disgracieuse, peut être dangereuse car elle laisse la surface glissante. Dans le pire des cas, le bloc de béton laisse apparaître des microfissures qui progressivement vont s’agrandir, jusqu’à fissurer profondément la surface.

Comment lutter contre ces moisissures verdâtres ?

Pour lutter efficacement et préventivement contre ces moisissures, il est primordial d’utiliser un produit nettoyant antimousse qui va supprimer les aspérités verdâtres et laver en profondeur le sol.

Utiliser un produit antimousse est très simple, il vous suffit de diluer le produit ultraconcentré dans un 1L d’eau puis de l’asperger sur la zone contaminée. Normalement le produit élimine tout seul les mousses et les lichens, mais pour les salissures incrustées il est nécessaire d’utiliser un balai brosse.

Lorsque toutes les moisissures sont éliminées, rincez à l’eau clair et laissez sécher. Ce nettoyage doit se faire par temps sec et sans oublier d’utiliser des protections de base : lunettes, gants, vêtements adaptés, etc.