Se débarrasser des mousses verdoyantes mais en garder quelques-unes pour préserver la faune et la flore

Après tout, pourquoi vouloir se débarrasser absolument de toutes les mauvaises herbes et autres mousses verdoyantes qui peuplent votre jardin ? Lorsqu’elles ne sont pas sur des surfaces extérieures de type terrasse, toiture ou mur de façade, la mousse peut être à la fois esthétique et bénéfique pour vos plantes ou vos fleurs. D’autant plus que de nombreuses plantes spontanées au pied des haies, sous les arbres, les arbustes, sont jolies avec des floraisons attractives. Il existe différentes sortes de plantes qui poussent spontanément telles que les centaurées, les digitales, les marguerites, le cerfeuil des bois, le géranium, le silène dioïque et tant d’autres. L’appellation « mauvaise herbe » est souvent utilisée pour qualifier ces plantes qui rongent et incrustent des surfaces extérieures, occasionnant alors des dégâts importants, d’où la nécessité d’utiliser des produits antimousses et hydrofuges qui protégeront vos extérieurs des intempéries.

Les avantages de certaines mousses

 Mais certaines plantes spontanées ont des avantages, elles peuvent non seulement être jolies, mais mieux encore ces plantes sont très utiles pour attirer, nourrir et protéger vos fleurs ou votre potager.

Dans les faits, il suffit de les contrôler en organisant des coupes régulières à plus ou moins 10 cm de hauteur tous les 6 mois afin d’éviter leur prolifération. Pour cela, je vous encourage à utiliser une faucille, un rotofil, une débroussailleuse à dos ou des cisailles à gazon. De cette façon, vous pourrez contrôler la pousse de ces plantes spontanées. Toutefois, évitez de laisser proliférer ces plantes aux alentours de votre terrasse car elles pourraient s’incruster bien malgré vous entre les lattes en bois. Dans ces conditions, vous seriez contraint d’utiliser un fongicide puissant pour éliminer ces mauvaises herbes.