Le ciment et les gouttières

Ce ne sont pas les seuls éléments de la toiture qui sont susceptibles d'être abimés par les mousses, d'autres matériaux sont aussi sensibles et méritent toute votre attention.

C'est le cas par exemple du ciment qui par sa composition dit feuilletée peut être rongé par la mousse et des salissures verdâtres qui pénètrent le matériau.

Les gouttières et les conduits d'évacuation de l'eau de pluie peuvent eux aussi être gênés par les mousses et les lichens. En plus d'être bouchées et de ne plus être fonctionnelles à terme, les gouttières composées de plastique mince peuvent se plier ou gonfler anormalement quand il y a trop de mousse dans le conduit.

Certains types de gouttières peuvent aussi se gondoler et se déformer sous le poids toujours plus important des mousses et des mauvaises herbes qui se sont agglutinées, d'où la nécessité d'éliminer fréquemment les mousses avec un produit fongicide.

La cheminée en briques

Autre élément présente sur le toit : les briques de cheminée. En effet, les mousses pénètrent dans le ciment et les petits espaces qui n'ont pas été colmatés au moment de la construction. Ces petites infiltrations sont idéales pour les mousses qui s'y infiltrent et gonflent progressivement grâce à l'eau.

Quelques mois suffisent à dilater le ciment et à provoquer de grosses fissures dans la cheminée. Là le danger est très important et nécessite l'aide d'un professionnel du bâtiment pour vous aider à réparer une cheminée trouée par la mousse.

En attendant les travaux de réparation, vous pourrez appliquer le produit fongicide qui va éliminer les mousses et laver entièrement le matériau. Pour cette situation précise, évitez d'utiliser un jet à haute pression et n'utilisez qu'une truelle en caoutchouc afin d'éviter d'empirer la situation.